L’Association Mémoire de Lausanne (AML) héritière de l’Association du Vieux-Lausanne (AVL), a pour but de rechercher, recueillir et acquérir tout ce qui concerne le passé lausannois. L’Association dépose ses collections au Musée historique de Lausanne, géré par la ville.

Enrichir les collections du Musée historique
Au fil du temps, l’association a pu acquérir des milliers d’objets qui sont venus enrichir les fonds conservés au musée, formant aujourd’hui un ensemble de collections tout à fait remarquable, comportant des pièces d’argenterie lausannoise (XVIIIe et XIXe), de très nombreux témoignages visuels (peintures, dessins, gravures, photos) présentant des paysages et des portraits de personnalités qui ont façonné l’histoire de la cité, du mobilier, des vêtements, des armes, des coffres de voyage, des bijoux, des instruments de musique, des jouets et d’innombrables témoins de la vie sociale et commerciale, comme des outils, des enseignes de magasins, des plans, des drapeaux, une extraordinaire collection d’affiches, le tout s’échelonnant entre le XVIIe siècle et notre époque.
La plupart de ces documents ont été donnés à l’AML ou acquis par elle depuis 1898. Aujourd’hui comme hier, l’AML accueille avec reconnaissance des dons ou des dépôts d'objets. Il suffit de téléphoner au Musée historique de Lausane (+41 21 315 41 01) ou de laisser un courriel à l’adresse contact@memoiredelausanne.ch

Découvrir l’histoire lausannoise
Plus largement, l’AML encourage l’étude de l’histoire lausannoise et elle a lancé en 1992, en collaboration avec d’autres organismes intéressés à l’histoire locale, une revue à parution annuelle « Mémoire vive. Pages d’histoire lausannoise ».

 

Une maison de rêve en plein vignoble
Jusqu’en juin 2011, L’AML était propriétaire d’une magnifique demeure ancienne à Grandvaux, la maison Buttin-de-Loës. Depuis cette date, L’Association Mémoire de Lausanne, les Amis de la Maison Buttin-de-Loës et la commune de Grandvaux se sont mis d’accord pour créer la Fondation pour la conservation de la Maison Buttin-de-Loës, qui deviendra propriétaire de la maison par un acte signé le 27 juin, juste avant la création de la commune de Bourg-en-Lavaux.  

Depuis la terrasse de la maison on jouit d’une vue splendide sur Lavaux et le lac Léman. Outre le bel intérieur bourgeois où le visiteur se sent comme chez lui, tout en admirant de précieuses collections (tableaux, vaisselle, mobilier), la maison ouvre son pressoir-carnotzet ou sa superbe salle Renaissance aux réceptions. (Pour plus de renseignements voir la rubrique Buttin-de-Loës.)